Exposition "Tjuritja Nana Mara to Paris"

6 novembre 2017 – 6 janvier 2018

"Tjuritja Nana Mara to Paris" 
De nos chers Tjuritja (monts MacDonnell de l’Ouest) à Paris   
From the good Tjuritja (West MacDonnell Ranges) to Paris    

Les Artistes Namatjira du centre d'art aborigène Iltja Ntjarra présentent leurs aquarelles et éditions limitées d’art-à-porter inspirées par les magnifiques paysages du désert central australien.

 

The Namatjira Artists from the Iltja Ntjarra Art Centre present their watercolours and limited editions of wearable art inspired by the magnificent landscapes of their central desert (*)

 

Une exposition exceptionnelle en France, consacrée au mouvement de la peinture à l’aquarelle du désert du centre de l’Australie, lancé dans les années 1930 par l’un des plus grands artistes australiens, Albert Namatjira (1902-1959).

Sous le commissariat d’IDAIA, en collaboration avec les artistes Ivy Pareroultja et Mervyn Rubuntja, et le centre d’art aborigène Iltja Ntjarra.

Un projet organisé en partenariat avec l’Ambassade d’Australie en France, l’organisation australienne Big hART, et le Festival du Cinéma Aborigène Australien à Paris.

EVENEMENTS ASSOCIES :

OEUVRES :

PUBLICATION :

DESCRIPTION DETAILLEE :

Depuis les paysages vallonnés et colorés de l’ouest des Monts MacDonnell, situés au cœur des terres Arrernte au centre de l’Australie, jusqu’à Paris, l’exposition Tjuritja Nana Mara to Paris présente une remarquable sélection d’œuvres réalisées par les artistes Namatjira.

 

Descendants du peintre Albert Namatjira (28 juillet 1902 – 8 août 1959), premier artiste aborigène à véritablement connaître le succès en 1930 en Australie, les aquarellistes aborigènes contemporains perpétuent la tradition picturale héritée de leur aïeul. Initialement inspirées par les modes occidentaux de représentation du paysage, les aquarelles des artistes Namatjira se distinguent néanmoins profondément de ce style classique : elles sont intrinsèquement marquées par le lien intime qu’Albert et sa famille avaient – et ont toujours – avec la terre qu’ils peignent. Ainsi les créations de l’école d’Hermannsburg se sont-elles imposées sur la scène artistique contemporaine d’Australie comme d’authentiques explorations artistiques.

 

Conçue avec les artistes majeurs Ivy Pareroultja et Mervyn Rubuntja, l’exposition offre aux visiteurs français l’opportunité de (re)découvrir le travail des aquarellistes du désert central, mais également de mieux connaître l’H/histoire des artistes Namatjira et de leur communauté. Elle vise en effet à sensibiliser le public français aux problématiques actuelles liées aux droits d’auteur attachés aux œuvres des artistes aborigènes, et plus particulièrement au litige autour de l’œuvre d’Albert Namatjira : après sa mort, les droits n’ont pu être conservés par sa famille, et celle-ci s’efforce aujourd’hui de les regagner.

 

L’exposition présente les œuvres de 16 artistes, dont 25 splendides aquarelles ainsi qu’une sélection d’art-à-porter en édition limitée, notamment une magnifique jupe circulaire et de délicats foulards en soie. L’exposition de ces œuvres éclatantes, qui reflètent la volonté des artistes d’expérimenter et innover dans leurs créations, tout en préservant la force de leur culture et de la tradition, constitue un émouvant témoignage de la richesse de l’héritage d’Albert Namatjira. L’ouverture de l’exposition coïncide avec la sortie du nouveau film documentaire Namatjira Project. Dans le cadre d’une vaste campagne de soutien à la cause de la famille Namatjira qui s’inscrit sur le long terme, le film raconte l’histoire d’Albert Namatjira, artiste australien emblématique, et documente la bataille menée par ses enfants, ses petits-enfants et sa communauté.

 

Une projection du documentaire en avant-première, suivie d’un débat avec des artistes aborigènes australiens, des universitaires et experts internationaux, sera accueillie par l’Ambassade d’Australie dans le cadre des événements autour de l’ouverture de l’exposition.

 

Organisée par IDAIA et Iltja Ntjarra – Many Hands Art Centre, en partenariat avec l’Ambassade d’Australie en France, l’exposition est complétée par un programme d’activités destinées au public, de ressources éducatives et d’un catalogue d’exposition bilingue.

 

POUR VOIR LES AQUARELLES : CLIQUER ICI

POUR VOIR LES OEUVRES-A-PORTER : CLIQUER ICI

POUR VOIR LES PHOTOS DE L'EXPOSITION : CLIQUER ICI

 

Légende des images :

En haut de page : Peter Tjutjatja Taylor - "Simpsons Gap", 2009 - 17 x 54 cm - Aquarelle sur papier / Watercolour on paper © The Artist – Courtesy Iltja Ntjarra Art Centre

Icone de l'exposition : Lenie Namatjira Lankin - "West MacDonnell Ranges west from Papunya", 2015 - 26 x 36 cm - Aquarelle sur papier / Watercolour on paper © The Artist – Courtesy Iltja Ntjarra Art Centre

 

(*) CLICK HERE FOR ENGLISH VERSION